VENTES PRIVÉES | DU 12 AU 19 JUIN | JUSQU'A -40% SUR UNE SÉLECTION D'ARTICLES | UTILISEZ LE CODE AMHA15CL POUR OBTENIR 15% DE REMISE SUR TOUT LE SITE* | +5% CASHBACK

COMMENT TAILLER UN DIAMANT BRUT ?

COMMENT TAILLER UN DIAMANT BRUT ?

Dans ce guide, vous allez apprendre ce qui se passe réellement en coulisses, du diamant brut au diamant brillant et éclatant.

Saviez-vous que près de 80 % de tous les diamants bruts passent par différentes mains dans la ville d'Anvers, en Belgique ? Sur ces pierres brutes qui font l'objet d'un commerce, 92 % finissent en Inde et sont en réalité taillés dans la ville de Surat.

Cela signifie que le diamant que vous achetez sur le marché aujourd'hui a plus que probablement fait le tour du monde avant d'arriver entre vos mains !

Comment les diamants sont-ils taillés et polis à partir du diamant brut ?

Tailler un diamant est un processus qui consiste à transformer un diamant de son état brut pour ressortir une belle pierre précieuse de forme.

Le processus doit être entrepris par un professionnel disposant des connaissances, de l'équipement et des outils nécessaires pour ce travail, car chaque décision prise aura une incidence sur le résultat obtenu à la fin.

Quelles sont donc les principales considérations dont un tailleur tient compte lorsqu'il envisage de tailler un diamant ?

Le premier choix à faire est de décider de la forme elle-même qu’on souhaite obtenir : diamant rond, ovale, poire, princesse, radiant, coussin… Ensuite, la proportion des facettes et la qualité de la taille (c'est-à-dire la symétrie et le polissage) sont planifiées à l'aide de simulations informatiques.

Le processus de taille et de polissage des diamants

Comme le diamant est la matière la plus dure au monde, seul un diamant peut être utilisé pour couper mécaniquement un autre diamant. Les lasers sont une autre alternative, mais leur utilisation est largement limitée au clivage et à la taille. Habituellement, les outils utilisés dans l'atelier sont soit des lames ou des disques diamantés qui sont recouverts de poussière de diamant. Le processus de taille et de polissage des diamants peut être décomposé en cinq étapes : ​

- Planification, ​

- Clivage, ​

- Débrutage, ​

- Polissage et brillantage.

1. Planification de taille d’un diamant brut

Planifier la taille d'une pierre brute est l'une des choses les plus importantes à faire. Bien que ce processus puisse prendre du temps, c'est aussi l'étape qui détermine la valeur finale des produits finis.

Lors de la planification, le tailleur déterminera les meilleures formes possibles du diamant afin de minimiser les pertes et de maximiser le rendement de la pierre brute. Généralement, la pierre brute est cartographiée avec « une machine SARIN » pour générer des mesures précises.

Avec ces données, un logiciel informatique est ensuite utilisé pour formuler des modèles 3D qui montreront au tailleur les meilleures façons d'optimiser le brut.​

2. Clivage/sciage du diamant brut

Le processus de clivage est la partie qui consiste à diviser l'ébauche en morceaux séparés. Cela permet au tailleur de travailler sur les pièces séparément et d'utiliser l'ébauche dans sa totalité.

Le sciage mécanique peut être également entrepris à ce stade. Dans le cas d'ébauches de forme irrégulière, le processus de sciage peut également être effectué avec des outils de coupe sans contact comme les lasers.​

3. Débrutage du diamant brut mécanique pour arrondir les « angles »

Après avoir fendu le diamant, on procède à la taille des pierres brutes séparément pour les rendre arrondies. Ce processus est également connu sous le nom d'annelage. Ce qui se passe ici, c'est que deux diamants sont placés sur un axe tournant l’un en face de l'autre qui est monté dans un dop au bout d’un long manche et maintenu contre elle. Ils tournent tous les deux ensuite dans des directions opposées et se rectifient l'un contre l'autre pour créer une gaine brute. Ce processus arrondit lentement le diamant en forme de cône.​

4. Polir les facettes du diamant

Une fois que la forme arrondie du brut est formée, l'étape suivante consiste à créer et à former les facettes du diamant. Le tailleur place l'ébauche sur un bras rotatif et utilise un rouet pour polir l'ébauche. Cela permet de créer les facettes lisses et réfléchissantes du diamant.

Il est intéressant de noter que cette procédure de polissage est divisée en deux étapes : le blocage et le brillantage.

Dans le processus de modélisation, 8 pavillons, 8 couronnes, 1 colette et 1 facette de table sont ajoutés pour faire une seule pierre taillée. L'importance de cette étape est de créer un modèle pour l'étape suivante.

Le tailleur de diamant terminera ensuite le travail en ajoutant les facettes restantes, ce qui portera le nombre total de facettes à 57. Il a unegrande responsabilité, car c'est à ce stade que l'on détermine le feu et l'éclat du diamant.​

5. Inspection du diamant poli (contrôle de la qualité)

Inspection du diamant poli (contrôle de la qualité)
Inspection du diamant poli (contrôle de la qualité)

La dernière étape est le processus d'inspection. C'est à ce stade que le diamant est contrôlé pour s'assurer qu'il répond aux spécifications définies par le fabricant. Le cas échéant, la pierre est renvoyée aux polisseurs pour quelques retouches si elle ne répond pas aux normes de contrôle de qualité.​

6. Le certificat diamantaire pour l'assurance qualité

Une fois qu'un diamant a été taillé, il est généralement envoyé aux laboratoires diamantaires de gemmologie pour obtenir un rapport de classement. Cela permettra non seulement d'augmenter la valeur du diamant, mais aussi d'aider les gens à acheter la pierre en toute confiance.

Consultez notre page sur les certificats diamantaires pour en savoir plus​

Vous souhaitez devenir tailleur de diamants ?

Si vous êtes intéressé par le métier ou si vous souhaitez vous inscrire dans une école de taille de diamants, consultez les sites web suivants pour plus de détails.

American Institute of Diamond Cutting – En plus d'offrir des cours, ils vendent également des manuels utiles pour les références sur les diamants bruts et de couleur.

Corlia Roberts Diamond Education College - Basées en Afrique du Sud, elles sont l'une des écoles les plus reconnues du continent. À la fin de vos études, les connaissances que vous avez acquises vous ouvriront les portes des carrières dans l'industrie.

L'école de formation au diamant Harry Oppenheimer - Cet institut est un projet commun entre De Beers et la Fondation Diamant d'Afrique du Sud, à Johannesburg. Les cours proposés vous préparent à la taille réelle de diamants et aux compétences nécessaires pour résoudre les problèmes de l'industrie.

×

FAIRE DU SHOPPING DEPUIS