VENTES PRIVÉES | DU 12 AU 19 JUIN | JUSQU'A -40% SUR UNE SÉLECTION D'ARTICLES | UTILISEZ LE CODE AMHA15CL POUR OBTENIR 15% DE REMISE SUR TOUT LE SITE* | +5% CASHBACK

LES 4C DU DIAMANT

infographie 4C diamant

Le monde des diamants peut sembler intimidant, complexe, voire un peu obscur, mais il existe un moyen simple et universel de comprendre la qualité d'un diamant : les 4 C.

Les 4 C sont un système de classement des diamants qui prend en compte leur taille, leur couleur, leur pureté et leur poids en carats.

CARAT DU DIAMANT :

carat du diamant

En tant qu'expert diamantaire ou en tant que simple acheteur, il est fortement recommandé de comprendre les nuances du monde des diamants, en particulier en ce qui concerne le carat, l'une des quatre composantes fondamentales des 4C du diamant. Le carat est une unité de mesure précise qui équivaut à 0,20 g, dérivée du mot arabe "qirat", se référant aux graines de caroubier, connues pour leur poids constant.

Le poids en carats d'un diamant revêt une importance cruciale dans son évaluation, cependant, il ne doit pas être considéré comme l'unique déterminant de sa valeur. La précision du poids est essentielle, car même une petite fraction de carat peut avoir un impact significatif sur le prix. Il est important de noter que deux diamants de poids égal peuvent présenter des variations significatives dans les autres aspects clés, à savoir la taille, la couleur et la clarté.

Le poids en carats est mesuré à l'aide de balances spéciales, installées dans des conditions optimales pour garantir la précision. Noter que la taille d'un diamant est plus importante que son carat pour l'apparence globale. Une excellente coupe maximise la brillance et l'éclat, rendant un diamant bien taillé plus séduisant, même s'il a moins de carats.

Pour le prix, le carat a un impact non négligeable. Plus un diamant est lourd, plus son prix est élevé, car il nécessite un plus gros morceau de diamant brut. La forme du diamant influence aussi le prix. Les tailles rondes sont les plus chères en raison de leur popularité et de la quantité de diamant brut gaspillée lors de la coupe.

Le choix du carat dépend des préférences personnelles et de la morphologie de la main. La taille reste cruciale pour la brillance et l'éclat du diamant. Les experts recommandent de privilégier d'abord une excellente coupe, puis d'ajuster le poids en carats en conséquence. Une compréhension approfondie du poids en carats, associée à la connaissance des autres 4C, vous permettra de choisir le diamant parfait pour vos bijoux, que ce soit une bague de fiançailles ou tout autre bijou précieux.

Le carat est donc un élément majeur de l'évaluation d'un diamant, mais il ne doit pas faire oublier l'importance de la taille, de la couleur et de la clarté. Une compréhension éclairée du poids en carats vous aidera à faire le choix judicieux pour des bijoux éblouissants qui reflètent votre style personnel.

>> En savoir plus sur le carat

COULEUR DU DIAMANT (COLOR) :

couleur du diamant

La couleur du diamant est une composante essentielle dans l'évaluation de sa qualité. Elle fait partie des célèbres 4C, où elle occupe une place prépondérante aux côtés de la coupe, de la pureté et du carat. Comprendre la couleur du diamant est crucial pour choisir la pierre parfaite pour vos bijoux.

Les diamants, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ne sont pas totalement incolores. Ils possèdent une teinte qui varie de l'incolore au jaune clair, brun ou gris. Cette teinte est la caractéristique principale de la couleur du diamant.

L'échelle de classification de la couleur du diamant a été établie par le laboratoire GIA (Institut Américain de Gemmologie) en 1950. Elle va de la lettre D (incolore) à la lettre Z (jaune à brun clair). Plus nous avançons dans l'alphabet, plus le diamant devient jaunâtre et moins il est cher. Cependant, discerner la différence de couleur entre certaines lettres, comme E et F, est extrêmement difficile, même pour les experts.

Le choix de la couleur du diamant dépend de vos préférences et de votre budget. La teinte D est la meilleure qualité, mais elle est également la plus coûteuse. Cependant, la différence entre une teinte D et une teinte H est presque indiscernable à l'œil nu. Les teintes H à L sont souvent considérées comme la "zone magique" en termes de couleur de diamant, offrant un excellent rapport qualité-prix.

La couleur du métal sur lequel le diamant sera monté doit également être prise en compte. Les teintes jaunâtres (H, I, J) se marient bien avec un métal doré.

Il est essentiel de vérifier que votre diamant est certifié par un laboratoire réputé tel que le GIA, l'IGI ou le HRD pour garantir sa qualité.

En fin de compte, le choix entre clarté et couleur dépend de vos préférences personnelles. Si un diamant est propre à l'œil, vous pouvez envisager de faire des compromis sur la pureté tout en privilégiant la couleur, car la différence entre certaines teintes est subtile et ne sera pas perceptible à l'œil nu. La couleur du diamant est une question de goût personnel, alors choisissez celle qui vous plaît le plus.

La Maison Celinni vous conseille de donner la priorité à la couleur, à condition que le diamant soit propre à l'œil nu, pour obtenir un bijou éclatant et éblouissant.

La couleur du diamant est un aspect naturel de la pierre, provenant des oligo-éléments tels que l'azote ou le bore présents lors de sa formation. Certains traitements artificiels peuvent altérer la couleur du diamant, il est donc essentiel d'exiger un certificat de laboratoire pour garantir l'authenticité de la pierre.

La couleur du diamant est une caractéristique cruciale à prendre en compte lors de l'achat d'une pierre précieuse. En comprenant les nuances de couleur et en faisant des choix éclairés, vous pouvez acquérir un diamant qui correspond à vos goûts et à votre budget, tout en étant sûr de sa qualité.

PURETÉ DU DIAMANT (CLARITY) :

purete diamant

La pureté d'un diamant est l'une des caractéristiques évaluées selon le principe des 4C (Carat, Cut, Color, Clarity). Elle se réfère aux inclusions et aux imperfections visibles à l'œil nu présentes dans la pierre, et elle aide à déterminer la qualité d'un diamant. L'échelle de pureté, largement adoptée par l'industrie, comporte onze niveaux, avec des abréviations telles que FL (Flawless), IF (Internally Flawless), VVS (Very Very Slight), VS (Very Slight), et I (Inclusions).

FL représente le sommet de la pureté, signifiant qu'aucune inclusion n'est visible à l'œil nu. IF indique l'absence d'inclusions, bien que des imperfections à la surface puissent parfois être présentes. Les catégories VVS1 et VVS2 se caractérisent par de minuscules inclusions difficiles à repérer, tandis que VS1 et VS2 présentent de très petites inclusions, les premières étant moins visibles. Les niveaux SI1 et SI2 montrent des inclusions plus importantes, celles du premier étant évidentes à la loupe, tandis que celles du second sont plus visibles, même à l'œil nu. Enfin, I1, I2, et I3 représentent les niveaux d'inclusions les plus élevés, avec des inclusions très visibles et perturbantes.

Les inclusions varient en taille, en nombre, en emplacement et en nature. Plus elles sont grandes, nombreuses et visibles à l'œil, plus la clarté du diamant est réduite. L'emplacement des inclusions est également crucial, surtout pour les diamants de qualité inférieure. Une inclusion près du pavillon (culasse) est moins visible qu'une inclusion au milieu de la table.

La coupe du diamant joue également un rôle majeur dans la clarté. Les diamants de forme fantaisie, comme l'émeraude, révèlent davantage d'inclusions que ceux taillés en forme ronde. En outre, la couleur du diamant peut affecter la visibilité des inclusions. Un diamant plus jaune fera ressortir davantage les inclusions, tandis qu'un diamant blanc glacial les rendra moins visibles.

Le carat du diamant est également important. Plus le diamant est gros, plus ses inclusions sont perceptibles à l'œil. Par conséquent, il est recommandé d'opter pour une qualité supérieure pour les diamants de plus d'un carat.

Pour l'achat de diamants, il est nécessaire de se fier au certificat, qui agit comme une carte d'identité pour la pierre. Les laboratoires réputés tels que GIA, HRD, EGL et IGI sont les plus fiables pour la certification. Les diamants certifiés ont une gravure sur le rondiste pour garantir leur authenticité. Il est crucial de noter que, plus le diamant est grand, plus ses inclusions seront visibles à l'œil. Par conséquent, il est préférable d'opter pour une qualité supérieure pour les diamants plus gros.

La Maison Celinni vous recommande de chercher des diamants de qualité VS2, SI1 et SI2, la "zone magique" où la pureté est élevée, mais les économies sont substantielles. La compréhension des inclusions est facilitée grâce à un diagramme de traçage sur le certificat, qui montre l'emplacement et la nature des caractéristiques internes du diamant, ainsi que leur nombre. Il existe différentes inclusions courantes, telles que les cristaux, les plumes, les pinpoints et le graining.

La coupe du diamant est essentielle pour sa brillance, bien plus que son carat. En choisissant une taille appropriée, un diamant peut paraître plus gros. En résumé, la pureté d'un diamant est un élément clé de son évaluation, aux côtés de la taille, de la couleur et du carat, et il est important de comprendre ces critères pour faire un achat éclairé.

>> En savoir plus sur la clareté

TAILLE DU DIAMANT (CUT) :

taille diamant

La taille du diamant est l'art de préparer un diamant pour la vente. Réalisée par des lapidaires qualifiés, cette taille détermine la brillance, la beauté et la taille apparente du diamant.

L'histoire de la taille du diamant moderne remonte à 1919, lorsque Marcel Tolkowsky a découvert les proportions idéales pour tailler un diamant, jetant ainsi les bases de la coupe moderne. Par la suite, en 1966, Tillander a publié les normes du standard scandinave, qui ont légèrement divergé de celles de Tolkowsky. En 1978, l'IDC (International Diamond Council) a établi des normes pour maximiser la réfraction de la lumière dans un diamant, en combinant l'expérience des diamantaires et des connaissances scientifiques en optique.

La coupe du diamant comprend divers éléments, tels que la table, la culasse, la couronne, le rondiste, la colette, l'étoile, le bezel et l'haléfi, qui jouent tous un rôle dans la façon dont la lumière interagit avec la pierre.

La qualité de la coupe est primordiale car un diamant bien taillé réfléchit la lumière de manière optimale, créant une illusion de taille plus grande, une brillance accrue et un jeu de couleurs spectaculaire. De plus, un lapidaire compétent peut parfois dissimuler des inclusions, améliorant ainsi la pureté apparente du diamant.

La taille du diamant ne dépend pas de son poids en carats, mais de sa taille et de sa coupe. Un diamant bien taillé est plus brillant et scintillant, ce qui peut le rendre plus attrayant que des diamants plus gros, mais moins bien taillés. La taille influence également l'angle du pavillon, qui détermine la direction de la réflexion de la lumière et, par conséquent, la brillance du diamant.

Il faut donc aussi privilégier la qualité de la taille lors du choix d'un diamant. Elle a un impact significatif sur son apparence et sa valeur. Un diamant correctement taillé brille de manière exceptionnelle, créant une pièce de joaillerie éblouissante.

 

Retrouvez aussi :

×

FAIRE DU SHOPPING DEPUIS