12% OFF AVEC LE CODE FM2611AA54FR. 5% DE CASHBACK A FAIRE VALOIR SUR VOTRE PROCHAIN ACHAT CELINNI.

La couleur du diamant

Le diamant agit comme un prisme à la lumière et disperse les couleurs de l’arc-en-ciel. Il existe deux échelles de la couleur des diamants :

La couleur du diamant

Incolore à légèrement jaune

diamant

Les couleurs spéciales ou “Fancy Diamonds”

Nous allons parler de la première échelle. La couleur du diamant fait partie des célèbres 4C et elle occupe une place très importante. En fait, la meilleure couleur c’est l’absence même de couleur. Qui ne rêve pas d’un diamant incolore et éclatant ?

Il faut savoir que la couleur de base, celle visible sur le diamant est en fait appelée “teinte” et son éclat ou son opacité détermine le “ton” et la saturation désigne son intensité. La combinaison idéale est une teinte franche, sans mélange, une saturation vive et un ton “plaisant”.

COMMENT S’Y RETROUVER ?

La norme a été posée par le laboratoire GIA (Institut Américain de Gemmologie), ils ont créé en 1950 une échelle allant de la lettre D (incolore) à la lettre Z (jaune à brun clair). Logiquement, plus nous avançons dans l’alphabet plus le diamant deviendra jaunâtre et plus le prix diminuera. Cependant, il est très difficile de voir la différence de couleur même pour des experts entre les lettres E et F par exemple.

Voyons à présent ce classement de plus près :

Teinte D ou Blanc exceptionnel + :

Le roi du diamant, c’est la qualité la plus élevée et la plus rare. La gemme a un aspect de glace pure. À l’œil de l’expert, aucune couleur n’est perceptible, le diamant est alors considéré comme parfait.

Teinte E ou Blanc exceptionnel :

Le prince du diamant, pour déterminer si un diamant est E ou D les experts sont obligés de se référer à des échantillons de référence car il existe seulement qu’une très petite nuance entre ces deux diamants.

Teinte F ou Blanc extra + :

Pour ces diamants, ils sont presque incolores mais ils ne possèdent pas la blancheur éclatante et exceptionnelle des teintes D et E. Sous certains angles et sous l’œil d’un expert on peut voir un très léger jaunissement. Il s’agit des diamants généralement utilisés dans la haute joaillerie.

Teinte G ou Blanc extra :

Encore une fois, le ton jaunâtre de la pierre est extrêmement faible et est détecté sous un angle précis par un expert. Il s’agit des diamants utilisés dans les belles bijouteries traditionnelles. Cependant, à l’œil nu ces diamants paraissent incolores lorsqu’ils sont montés sur un bijou.

Teinte H ou Blanc :

De face, la teinte n’est pas visible sur le diamant mais si un expert la regarde de côté la teinte est plus ou moins nette. Elle reste néanmoins très faible. Pour s’amuser, on peut très bien comparer un diamant D avec un diamant H vous verrez facilement la différence entre ces deux teintes.

Teinte I ou Blanc nuancé :

À partir de cette lettre et pour des yeux qualifiés, on peut apercevoir la teinte jaunâtre de face. Mais elle passe inaperçue si le diamant est très bien taillé. (Fun fact : les lapidaires (artisans qui taillent la pierre) sont formés pour faire ressortir le plus beau de la pierre. Pour un diamant I, le lapidaire va parfaitement tailler la gemme pour donner un maximum d’éclat à la pierre).

Teinte J ou Blanc nuancé :

Semblables au diamant I, la teinte est visible de face par un œil exercé. Cependant, les diamants J paraissent plus doux et plus chauds. Pour sertir un diamant J, il est préférable d’avoir une monture en or jaune : cela fera ressortir son éclat.

Teinte K-L ou Légèrement teintée :

Par un œil qualifié ou non, la nuance de jaune est facilement visible. Attention au-dessous de 0.10 carat les diamants K ou L apparaissent blanc à l’œil nu pour un amateur, au-dessus de 0.10 carat on sera témoin d’une teinte jaunâtre facilement visible.

Teinte M-Z ou Teinté :

Ces diamants sont jaunes très pâle et sont facilement identifiables. L’astuce de monter cette pierre sur un bijou en or jaune ne marche pas forcément, en effet la teinte sera peut-être atténuée mais comparée à un diamant H par exemple la différence sera frappante.

On peut alors se demander quelle est la meilleure couleur pour un diamant, en effet il existe tout de même 39 teintes, il faut donc bien choisir. La teinte D est la meilleure qualité qu’un diamant puisse avoir, il peut donc facilement être la meilleure couleur. Mais le prix est tout de même très élevé. Alors qu’un diamant de teinte H sera certes plus nuancé mais le prix diminuera par rapport à un diamant D. De plus, la différence entre une teinte D et une teinte H est extrêmement infime et ne se voit quasiment pas à l’œil nu. Si votre budget est encore plus restreint il est aussi possible d’opter pour des teintes encore plus nuancées comme la nuance M qui offre un rapport qualité/prix fantastique par rapport aux diamants presque incolores ou incolores.

Comme pour la clarté (mettre lien page clarté), plus un diamant sera gros plus la couleur sera visible. Il est donc logique de privilégier une couleur I, J ou K pour un diamant inférieur à 1 carat et pour les diamants supérieurs à 1 carat, il est préférable d’opter pour une couleur H ou plus. Et évidemment, plus le diamant est incolore, plus le diamant aura un prix élevé. Plus le diamant a une teinte jaunâtre plus il perd de la valeur.

La clarté et la couleur sont deux facteurs très essentiels de la qualité du diamant. Mais alors, que faut-il privilégier : la couleur ou la clarté ?

Compromis sur la clarté du diamant :

Diamant VS2 

Chaque diamant a un degré de clarté, pour en savoir plus n’hésitez pas à aller voir notre rubrique sur la clarté du diamant ! Il y a donc une gamme précise de degré de clarté pour chaque diamant. Le degré sera dit “SI1” ou “VVS2”. Il existe une “zone magique” où les diamants VS2, SI1 et SI2 sont la gamme de clarté parfaite pour des diamants à faible coût. Si vous ne comprenez pas ces termes barbares ce n’est pas grave ici. Pour fin simple, la zone magique regroupe une catégorie de diamant qui sont souvent nets à l’œil nu et ne sont pas considérablement cher.

Attention ce n’est pas parce que vous choisissez un diamant de clarté SI1 par exemple il sera exempté de défaut. C'est pourquoi il est très important de s’assurer que le diamant est bien certifié par un laboratoire agréé (comme le GIA, HRD ou EGL).

Compromis sur la couleur du diamant :

Diamant couleur K

Il est plus simple de faire des compromis sur la couleur du diamant, en fait vous pouvez choisir la nuance de couleur qui vous plaît. Gardez à l’esprit que plus un diamant est teinté moins il est cher. Par exemple : Pour un diamant D son prix est de 11 000€ environ alors que pour un autre diamant avec les mêmes caractéristiques mais de teinte K son prix est de 4 000€.

Il n’est pas nécessaire de choisir un diamant avec une teinte supérieure à G si vous n’avez pas un gros budget. Les teintes H à L sont un peu la “zone magique” de la couleur du diamant. De plus, la nuance de jaune se retrouve surtout sur le côté du diamant et non la face qui est la partie que l’on voit le plus lorsque le diamant est monté sur un bijou. Et si vous choisissez une teinte comme J, K ou L choisissez une monture en or jaune et votre diamant paraîtra plus blanc.

ALORS, CLARTÉ OU COULEUR ?

Si votre diamant est propre à l’œil, alors vous n’êtes pas obligé d’augmenter en qualité de pureté. Vous pourriez avoir de la chance et avoir une gemme dans la zone magique propre à vos yeux.
Pour la couleur, il est difficile de distinguer la différence entre un diamant D et un diamant F. La différence est plus frappante en comparant un diamant D à un diamant G. La couleur du diamant est aussi une question de goût, c’est la couleur que vous apprécierez regarder pendant des heures.
Le plus logique, c’est de donner priorité à la couleur à l’unique condition de s’assurer que le diamant est propre à l’œil nu.

1 La couleur du diamant est naturelle ou artificielle


2 Seuls des professionnels qualifiés peuvent différencier certaines teintes entre elles


3 Pourquoi l’échelle de classification du GIA commence à la lettre D ? Le GIA a tout simplement normalisé les classements “classiques” en commençant sa nouvelle échelle à la lettre D au lieu de commencer par la lettre A. À vrai dire, pour qualifier les diamants les plus incolores du monde il fallait bien quelque chose d’unique et quoi de mieux que la première lettre de ces pierres d’exceptions

Pourquoi la couleur du diamant est naturelle ou artificielle ?

Le diamant naturel provient des mines. Le diamant que vous portez au doigt en ce moment même a plusieurs millions d’années derrière lui. En effet, les diamants naturels se sont formés il y a des millions d’année dans le manteau terrestre ou lors d’une collision avec un astéroïde. Et oui, il faut garder à l’esprit que le diamant est avant tout une vraie pierre ! Le diamant est composé de carbone, et se cristallise à haute température et haute pression (typiquement les conditions présentes dans une collision d’astéroïde). Les diamants les plus purs sont composés seulement de carbone qui a comme pouvoir d’agir comme un prisme : il réfracte toutes les couleurs et n’en absorbe pas.

Mais pourquoi existe-t-il des nuances de couleur dans les diamants naturels ?

Car certains diamants sont composés d’élément supplémentaire en plus du carbone ! Ces éléments peuvent avoir un impact sur la couleur de la pierre. Par exemple, l’élément responsable de la teinte jaune des diamants naturels est l’azote (au spectre lumineux, il réfracte légèrement la couleur jaune c’est pour cela que le diamant ne sera pas entièrement jaune mais plutôt jaune très pâle). Cependant, il existe des traitements pour rendre un diamant naturel teinté en un diamant incolore ou coloré, qui sera qualifié de “colour enhanced” :



Les deux techniques utilisées sont l’irradiation et la thermo-pression. L’irradiation sera utilisée pour rendre un diamant J par exemple en un diamant coloré (bleu, rose, vert...). L’autre technique est utilisée pour éclaircir un diamant un peu trop jaune à l’aide de haute pression et température (on recrée les conditions de formation d’un diamant). Pour être sûr de ne pas acheter un diamant traité, vous devez exiger un certificat de laboratoire sur lequel ne devra pas être mentionné traitement HTHP (thermo-pression) ou irradiation. Si rien n’est mentionné votre diamant est naturelle.

Et les diamants synthétiques ?


Avec la magie de la science, des diamants synthétiques ou artificiels sont créés en laboratoire. On crée ainsi des diamants qui ne comporte quasiment pas d’azote et donc n’ont pas de nuance jaune. Comme toutes les pierres, le diamant a lui aussi des inclusions (caractéristique interne de la gemme issue de sa cristallisation) il faut donc en créer également pour que la pierre paraisse plus vraie que nature. Les laboratoires ajoutent alors des éléments tels que le bore, l’ammoniaque ou l’azote. Enfin, on ne s’arrête pas là, il est possible de créer des diamants synthétiques dans une couleur qui n’existe pas au naturel. Si sur le certificat d’authentification de votre diamant est mentionné “Natural Diamond” alors vous êtes l’heureux propriétaire d’un diamant naturel.

Les conseils du diamantaire :

Pourquoi choisi-t-on un diamant ? Un diamant brille de mille feux, il est le symbole de l’amour et fait toujours son effet porté sur un doigt, au cou, au poignet... Alors sa couleur est très importante, il faut être exigeant. Comme toujours nous vous recommandons l’importance de s’assurer que votre diamant est bel et bien certifié par un laboratoire (GIA, IGI, EGL, HRD...).

Le choix de la couleur de la pierre doit aussi dépendre de la couleur du métal sur laquelle elle sera serti. Plus la teinte est jaunâtre (H, I, J) plus il est préférable d’avoir un métal doré. Privilégiez la blancheur de la pierre à sa pureté. Nous vous recommandons de ne pas avoir recours à un degré de pureté inférieur à la zone magique pour les pierres de 0.70 carat et plus.

Exigez un certificat pour les couleurs de D à G attestant ces couleurs exceptionnelles. Vous n’êtes pas obligé d’acheter un diamant D pour avoir une bonne couleur de diamant. Un diamant H suffit et vous ferez des économies !

Félicitation ! Vous êtes à présent un expert de la compréhension de la couleur du diamant, n’oubliez pas d’exiger de vérifier le certificat de votre diamant attentivement lorsque le diamant choisi est certifié.

Félicitation ! Vous êtes à présent un expert de la compréhension de la couleur du diamant, n’oubliez pas d’exiger de vérifier le certificat de votre diamant attentivement lorsque le diamant choisi est certifié.


Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre