10% de remise avec le code TT1225MC22FR - Une boîte d'oursons en chocolat Cyril Lignac offerte dès 999€ !

Cut – La Taille du Diamant

La taille du diamant ou cut fait partie des 4C du diamant. La taille est très importante car c’est elle qui va permettre au diamant d’être aussi brillant. C’est également le seul des 4C fait par l’homme. La taille est faite par des artisans qualifiés que l’on appelle des lapidaires. Leur travail est de tailler la pierre pour faire ressortir le “feu de la pierre”, sa brillance et sa beauté.

Il est parfois difficile de comprendre que la brillance du diamant ne dépend pas de son carat mais de sa taille qui est technique, mesurable et ajustable pour maximiser la brillance du diamant.

Histoire brève de la taille brillant moderne du diamant :

- En 1919 : Marcel Tolkowsky, physicien et mathématicien découvre les proportions idéales d’un diamant. Cette taille est considérée comme la base de la taille moderne.

- En 1966 : Tillander, lapidaire, publia les normes du standard scandinave. Cette nomenclature sert de base à la taille moderne avec des proportions table/couronne/facettes légèrement différentes des normes énoncées par Tolkowsky.

- En 1978 : IDC (International Diamond Council) définit les normes qui donnent au diamant le plus de réfraction. Ces normes sont la combinaison de l’expérience professionnelle des diamantaires et de connaissances scientifiques dans le domaine de l’optique..

Vous devez retenir que la taille du diamant ne se réfère qu’aux proportions des gemmes rondes.

- La table : facette horizontale supérieure du diamant. (Fun fact : généralement celle que l’on voit en premier à l’œil)

- Culasse : partie inférieure du diamant

- Couronne : partie supérieure du diamant

- Rondiste : partie centrale du diamant, une section étroite séparant la couronne du pavillon et sert de bord de sertissage du diamant

- Colette : la petite facette en bas destinée à éviter l’écaillage et à la pointe

- Étoile : c’est la table + les facettes triangulaires tout autour qui forment une étoile.

- Bezel ou coin de table : facettes entre l’étoile et l’haléfi

- Haléfi : facette entre le bezel et le rondiste

Pourquoi la Taille du diamant est-elle importante ?

Taille du diamant

Un diamant bien taillé va réfléchir plus de lumière. Cette action aura un effet positif sur la pierre, elle paraîtra plus grosse qu’en réalité et aura une plus grande brillance, un feu et une scintillation. Le lapidaire peut aussi faire en sorte de camoufler certaines inclusions (caractéristique interne issue de la cristallisation de la pierre).

Pour faire simple : la Taille est LA chose qui permet au diamant d’être encore plus beau. Vous pouvez avoir le plus gros diamant du monde, si sa taille est négligée, il ne sera pas au maximum de ses qualités.

Vous venez de lire des termes techniques et difficiles à comprendre pour le diamant. Sachez que :

  • Le feu du diamant correspond à la dispersion de la lumière, c’est le pouvoir du diamant : agir comme un prisme.
  • La brillance du diamant est la lumière réfléchie dans et hors du diamant. Les proportions parfaites ont pour rôle d’éviter les fuites de lumière et donc de rendre le diamant plus brillant.
  • La scintillation du diamant est le jeu des facettes qui scintillent intensément lorsque le diamant bouge.

À vrai dire, il est facile de voir la différence entre un diamant taillé dans les proportions idéales et un diamant taillé avec une coupe inférieure.




Sur cette photo, on se rend bien compte de son importance. À gauche un diamant taillé dans les proportions idéales, à droite un diamant taillé avec une coupe inférieure. On remarque bien la différence de brillance, de feu et de scintillation.

Un autre facteur important dans la taille du diamant est l’angle du pavillon (qui est la partie basse du diamant). Ce facteur joue sur la qualité de la réflexion de la lumière vers le spectateur. Si l’angle est peu profond la lumière réfléchira vers le bas et non vers la table du diamant. Donc à l’œil, le diamant sera moins brillant. Ce schéma vous permettra de mieux comprendre l’importance de l’angle du pavillon.


La taille de la gemme a un réel impact sur la brillance du diamant, c’est pourquoi elle est importante et devrait être prioritaire lors du choix d’un diamant.

Pourquoi n’existe-t-il pas que des diamants excellents ?

Ces diamants existent pour différentes raisons. Beaucoup de personne vont porter plus d’attention sur le poids en carat du diamant même si ce n’est pas ce qui compte le plus, on vous l’explique dans notre article sur le carat, ici. Mais cet engouement pour le poids en carat ne régresse pas alors les prix augmentent fortement pour un carat plus important que pour une meilleure coupe. Ainsi, pas mal de lapidaires vont préférer conserver du poids à la pierre plutôt que de la tailler dans des proportions idéales ce qui lui fera certainement perdre du poids en carat.

Et pour cette conservation de poids, les tailleurs vont produire une gemme profondément taillée or vous savez à présent que cela aura un impact sur la brillance du diamant. Mais si ces artisans font ça, cela permettra d’augmenter le poids en carats et par conséquent le prix.

Une autre raison évidente qui oblige les lapidaires à tailler le diamant différemment est la présence d’inclusion. Les inclusions peuvent être plus ou moins grosses, alors les tailleurs vont couper l’inclusion et cela entraîne parfois de ne pas avoir la meilleure taille possible, mais de privilégier la pureté.

Comment reconnaître les coupes du diamant et quelle nuance choisir ?

Lorsque vous achetez un diamant, il est indispensable qu’il soit accompagné de sa carte d’identité : le certificat. Le certificat est fait par des laboratoires indépendants comme le GIA, IGI, HRD... Sur ces certificats il y aura un renseignement sur la taille du diamant.

La taille est classée en 5 catégories :

  • Excellent / Ideal cut : c’est la taille aux proportions parfaites, le top de la cut du diamant. Elle maximise la brillance. Cependant, les gemmes de cette taille ont généralement de plus petites tables mais sont agrémentées d’une parfaite dispersion de la lumière ou du feu.
  • Very Good : vu de haut en bas, ces diamants peuvent avoir un motif asymétrique de taches sombres et claires. Ces diamants peuvent aussi avoir un aspect terne.
  • Good : ces diamants ne reflètent pas la lumière autant que les grades supérieurs car leur feu, leur brillance et leur scintillation ne sont pas à la hauteur.
  • Fair : cette coupe ne retient pas forcément la lumière qui entre dans la pierre, de sorte que le feu et la brillance sont réduits.
  • Poor : cette taille de diamant est terne même à l’œil nu. Il s’agit d’un mauvais rapport qualité prix.

(Fun fact : Le GIA a classé la taille des diamants comme ci-dessus, mais attention il existe d’autres classements quasi-équivalents à celui du GIA. C’est une chose importante à savoir car, deux diamants peuvent partager la même note mais n’ont pas forcément la même apparence.)

Pour le choix d’un diamant, le mieux est de privilégier la coupe par rapport à la couleur et la pureté. Dans l’idéal, la taille du diamant devrait être excellent ou very good. Mais si vous avez un budget serré, des diamants good peuvent être la bonne solution.

N’oubliez pas qu’un diamant taillé parfaitement donc excellent sera souvent plus petit qu'un diamant good ou fair.

Comment taille-t-on un diamant ?

Vous l’avez compris, la taille du diamant est très importante. Les étapes de la coupe doivent être minutieuses et réalisées délicatement. Avant la taille, on utilise un laser qui permet de couper le diamant brut pour ensuite tailler toutes les formes que l’on souhaite. (Fun fact : c’est une spécialité technologique Israélienne).

Quelles sont les étapes de la taille du diamant ? Il existe 5 étapes primordiales:

  • Le clivage : consiste à partager en deux ou plusieurs morceaux afin d’avoir une forme “convenable” pour l’étape suivante.
  • Le sciage : consiste à couper une pierre en deux parties qui seront facettées ou débrutées. Il y a deux sens de sciage un horizontal et un vertical. Le sciage a pour avantage de permettre de séparer en deux des métaux qui ne peuvent pas être cliver.
  • Le débrutage : c’est l’étape qui sert à arrondir le diamant. Il sert à préparer une ébauche de la taille définitive.
  • Le facettage : cela signifie que l’on va réaliser sur une pierre brut un nombre défini de face, elles ont un degré de déclinaison définie. Le lapidaire frotte la pierre contre un disque de polissage et il commence par la table car elle sert de référence de base. La symétrie des facettes est importante.
  • Le polissage : se réalise sur le même disque en fonte que le facettage mais avec une poudre de diamant plus fine. Le polissage est important car s’il est mauvais il entraine une dépréciation du diamant.

1 Les principaux centres de Taille au monde sont à Bombay, Anvers, Tel Aviv, New York, Chine et Russie


2 Les caractéristiques externes du diamant ou imperfections sont causées par l’homme lors du polissage s’il a été mal effectué


3 Un diamant plus scintillant, éclatant et brillant sera souvent plus petit qu’un diamant qui sera un peu moins scintillant

Les conseils du diamantaire :

La taille du diamant est un facteur très important pour le choix d’un diamant. Il n’est pas à négliger et est essentiel à comprendre.

  • Vous pouvez faire des compromis sur la couleur et la pureté du diamant mais pas sur sa coupe ! Elle est primordiale pour faire ressortir le plus beau de la pierre.
  • Privilégiez une taille excellente ou very good si vous voulez le maximum de brillance, feu et scintillation sur votre diamant. Mais si vous n’avez pas le budget, choisissez un diamant good.

Félicitations ! Vous êtes un expert de la compréhension de la taille du diamant, n’oubliez pas d’exiger le certificat de votre diamant lorsque le diamant choisi est certifié.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre